dimanche 17 juin 2012

LE THE GLACE

     A quelques jours de l'été, nous sommes nombreux à céder de temps en temps à un bon thé glacé afin de nous désaltérer. C'est une autre façon de profiter de nos thés préférés. Connaissez-vous l'origine du thé glacé ?

En 1904,  un anglais négociant en thé, Richard Blechynden, installa un stand lors d'une exposition universelle à Saint-Louis.  Son but était de promouvoir auprès des Américains, son thé noir des Indes car ces derniers ne connaissaient que le thé de Chine. Seulement voilà, nous étions en plein été, et donc à cause de la chaleur, personne n'avait envie d'une boisson brûlante. Richard, pris d'une lumineuse idée, décida de jeter des glaçons dans un verre et d'y verser son thé encore fumant. Satisfait du résultat, il offrit son breuvage à la foule qui oppressée par la chaleur le dévalisa de sa savoureuse et rafraîchissante boisson. Le thé glacé est ainsi né !
Fort de son succès en Amérique, il fît le tour du monde et connu au fil des années de multiples variantes comme celle du thé soluble instantané, facilement réalisable, mais de piètre qualité.

Aujourd'hui, la palette de thé qui s'offre à nous permet de varier les goûts et les plaisirs. On peut le réaliser de plusieurs façons. La plus simple consiste à faire infuser son thé dans une eau froide une dizaine d'heure au réfrigérateur, en doublant la dose habituelle. On peut également le préparer de la manière traditionnelle mais en mettant moitié moins d'eau chaude et en le versant directement sur des glaçons. Le résultat sera plus goûteux et plus proche du thé ordinaire. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire