mardi 20 novembre 2012

ROOIBOS INDOCHINE DE HONORIS CAUSA


     Il y a maintenant quelques temps, j'ai fait connaissance avec la maison Honoris Causa. Géographiquement située à Arcachon, mon lieu de villégiature favori, la maison est celle d'un "Maître Infuseur" passionné par son travail. Vous me direz " quoi de plus normal quand on vend du thé ? " et bien détrompez-vous !!! J'ai fait de multiples rencontres dans des boutiques où les commerçants vendaient du thé mais n'y connaissaient rien. Pour en revenir à la boutique et à ces multiples thés, j'ai littéralement fondu sur un rooibos qui portait un nom non dénué de sens pour moi, il s'appelle INDOCHINE.



Fan depuis toujours du groupe de rock français formé par Nicola Sirkis et ses indoboys, il était impossible pour moi de ne pas y goûter ! Je profite donc de la sortie du nouveau single "Memoria" pour publier un billet "Indochine".
Dès l'ouverture de la boîte j'ai su que ce rooibos allait me plaire ! Une délicieuse odeur d'agrumes en émane. Alors que j'insiste un peu pour percer le secret de sa composition, je distingue une légère effluve mentholée. A l'oeil, ce mélange est très coloré; des pétales jaunes et bleues se mêlent au rooibos et à des écorces d'agrumes.  Il ne reste plus qu' à préparer une infusion de 4 minutes dans une eau à 80°c pour faire gustativement connaissance avec Indochine.


L'écarlate liqueur dégage une odeur très vive, les agrumes jouent avec cette fragance mentholée que je n'arrivais pas à percer. J'en parle au passé car ma curiosité est telle que j'ai demandé à Benoît " Maître Infuseur" le secret de son mélange. Au goût, on retrouve aisément les agrumes plus ce petit quelques chose qui apporte de la fraîcheur à ce rooibos et le rend totalement différent de ceux aux agrumes que j'ai pu essayer jusqu'à aujourd'hui.

Je lève le mystère de sa composition en espérant que Benoît ne m'en veuille pas !

Ce surprenant rooibos est composé de fleurs de citronnier, de fleurs de bergamote, mélangées à des écorces d'agrumes. La bergamote étant un petit fruit à la chair légèrement acide et amère, une touche de vanille a été ajoutée afin d'adoucir le rooibos Indochine. Les pétales jaunes et bleues sont de la centaurée et du soucis. Ces fleurs sont en général utilisées pour leurs vertus digestives.
Pour ce qui est de l'odeur mentholée qui m'a frappée dès les premières effluves, point de menthe dans ce mélange !!! 
Nous sommes en faite en présence d'une fleur dont je n'avais jamais entendu parler: la fleur de basilic thaï.
Son goût est légèrement anisé et agréablement poivré avec des pointes de menthe et de réglisse. L'infusion de ses feuilles soigne efficacement le rhume et la bronchite. L’huile essentielle qui en est extraite a une action sur le système digestif et neurovégétatif. En Inde, pays dont elle est originaire, cette plante est sacrée et n’est donc pas utilisée pour l’alimentation.  En Europe au Moyen-âge elle faisait partie des plantes de la sorcellerie.

J'ai été agréablement surprise par le rooibos Indochine et pas seulement parce qu'il porte le nom de mon groupe préféré !!! 
Je l'apprécie principalement le soir, il est agréable avant le coucher du fait de ses vertus digestives. Je n'ai pas essayé mais je pense qu'en version thé glacé il doit être également très rafraîchissant.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire