samedi 11 août 2012

TAMAYURA

     En juin dernier, j'ai eu la chance de participer à une dégustation de thé vert japonais organisée par la maison TAMAYURA. Ne connaissant pas cette enseigne à l'époque, j'y suis aujourd'hui  particulièrement attachée.

TAMAYURA dont la traduction pourrait être "une atmosphère chaleureuse que procure, par un contact éphémère, le son de petites pierres d’énergie spirituelle", nous invite à travers ses thés à un voyage spirituel au coeur de la plus pure tradition japonaise.

Afin de distribuer des thés d'exceptions en France mais aussi en Europe, la marque japonaise a su s'entourer d'une équipe de professionnels qualifiés et passionnés dont Mme Yasuko Ono, Mr Olivier Leclerc, et Mr Yamaguchi qui prépare les thés Tamayura et qui pour la troisième année consécutive a remporté le titre de meilleur oenologue de thé du Japon.


C'est au sud du Japon dans la région de Yamé, dans la préfecture de Fukuoka (sur l'île de Kyushu), que Tamayura récolte ses thés verts. C'est là que l'on trouve les jardins de Hoshino Mura considérés comme étant les jardins les plus propices à la culture du thé vert.

Pour préserver la qualité des feuilles de thé, Tamayura les achemine directement après les avoir récoltées vers le lieu de leur traitement. 
Dans un premier temps, elles sont triées, calibrées et  passées à la vapeur pour les humidifier. Ensuite, elles sont séchées par ventilation puis roulées, calibrées avant de subir un deuxième séchage à haute température afin de stopper la fermentation.
Dans un deuxième temps, les feuilles sont à nouveau calibrées et triées en trois catégories: les petits morceaux, les moyens et les feuilles entières. Un nouveau séchage à chaud est pratiqué suivi d'un refroidissement à air ambiant pour assembler les trois catégories selon le goût recherché.

Pour la culture de ses Gyokuro et Matcha, la maison procède selon la tradition à la une culture ombragée sous tonnelles afin de réduire l'ensoleillement et provoquer une modification dans la composition chimique des feuilles. Ne pouvant effectuer correctement leur photosynthèse, les théiers sont obligés de compenser en fabriquant plus d'acides aminés et de chlorophylle grâce aux nutriments trouvés dans le sol. Ainsi, les feuilles vertes très foncées et souples contiennent plus de chlorophylle et moins de tanins. La cueillette est  faite exclusivement à la main afin de sélectionner les nouvelles pousses. 

 Tamayura distribue cinq variétés de thés verts (Sencha, Gyokuro, Genmaicha, Houjicha, Matcha) rigoureusement sélectionnés pour leur qualité irréprochable.


Houjicha
Sencha
Genmaicha
Gyokuro


Afin rendre la dégustation du thé encore plus agréable, la maison propose une collection d'objets du thé,  certaines réalisées par un potier de Tokonamé qui signe ses oeuvres de l'emprunte de son pouce.


Houjiki

[mise à jour du 17/01/2015] 
La gamme de thés  Tamayura s'est élargie car depuis le début du mois la maison propose également à la vente du Fukamushi sencha et du Kukicha kabuse. 

photo Thé Vert Japonais Tamayura

Pour la quatrième année consécutive le Gyokuro Tamayura a été primé. Ce dernier a remporté le prix du meilleur "Gyokuro du Japon 2014". 
Produit d'une grande rareté il est disponible à la vente en petite quantité !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire